Comment choisir la bonne assurance auto jeune conducteur ?

assurance auto jeune conducteur

Vous venez d’avoir un permis de conduire ou voulez-vous acheter votre première automobile en tant que jeune conducteur ? Veuillez noter que durant les trois premières années de conduite, le prix de votre contrat d’assurance automobile peut être tellement élevé. Pourquoi les compagnies d’assurance appliquent-elles ces tarifs ? En tant que jeune conducteur, comment économiser sur contrat ?

La conduite accompagnée récompensée

Parmi les normes considérées par les compagnies d’assurance, la méthode d’obtention du permis de conduire n’est pas négligée. Si vous choisissez le cours d’apprentissage à la conduite précoce ou AAC, souvent appelé « conduite accompagnée », votre compagnie d’assurance sera plus tolérante à l’égard des frais qu’elle fournit. Selon certaines études, le risque d’accidents pour l’assurance auto jeune conducteur ayant suivi l’AAC est cinq fois supérieur à celui des accidents du secteur traditionnel. C’est pourquoi les compagnies d’assurance estiment avoir plus d’expérience et peuvent réduire le taux de demande de 30 %. Comme mentionné ci-dessus, un autre avantage est que les primes supplémentaires que les compagnies d’assurance peuvent utiliser représentent la moitié de ces dernières. L’assurance auto jeune conducteur permet également aux jeunes d’être bien couverts par le contrat. Il se peut que les jeunes conducteurs soient compensés par la compagnie d’assurance. La conduite accompagnée fait preuve de cet avantage pour les jeunes conducteurs. 

Bien choisir sa voiture

Le déterminant de la tarification de la compagnie d’assurance est le véhicule choisi par le jeune conducteur. À part les données personnelles de l’assuré, l’assureur fixe également le montant du contrat d’assurance automobile en fonction du véhicule assuré. Plusieurs critères le déterminent : la marque, le prix d’achat, la durée de vie du véhicule et surtout ses capacités financières. Afin de réduire le prix de l’assurance auto jeune conducteur, choisissez des voitures d’occasion de faible valeur. Les coûts d’entretien seront moindres, ce qui profitera aux jeunes conducteurs et à leurs compagnies d’assurance. En ce qui concerne la motorisation des voitures, il est préférable de passer aux véhicules de faible puissance et d’écarter les moteurs diesel, généralement plus puissants. Réduisez le risque de vitesse excessive ou de mauvais contrôle de l’accélération comme le risque d’accidents répétés et les prix d’assurance. Avant d’acheter une voiture de niveau supérieur, les jeunes conducteurs pourront faire leurs preuves au cours des trois premières années d’utilisation de ce type de voiture. Par choix de la voiture, il est conseillé que les jeunes choisissent les petites voitures pas chers.

Ajuster les garanties

Lorsqu’il est recommandé de préférer les voitures à bas prix, il n’est absolument pas nécessaire de choisir l’assurance dite « tous risques ». Une assurance au tiers serait plus appropriée. Il est vrai que la franchise est plus élevée et que la couverture est moins large, mais le coût annuel de l’assurance est bien inférieur. Pour rappel, l’assurance responsabilité civile comprend la garantie minimale requise pour la circulation légale, notamment l’assurance responsabilité civile. Quoiqu’une formule tierce est recommandée, si le véhicule est utilisé régulièrement, des garanties supplémentaires et des franchises doivent être négociées. L’ajout de garanties aux contrats concernant l’incendie, le verre brisé, le vol et les dommages corporels au conducteur avec une limite supérieure suffisante peut éviter des coûts supplémentaires pouvant être engagés en cas de réclamation sans augmenter considérablement la facture. Selon le même principe, l’ajustement du montant de la franchise en fonction de la garantie fournie est une solution pour recevoir un allégement des compagnies d’assurance. Il peut être nécessaire d’augmenter le prix déductible de certaines garanties tout en acceptant de baisser le prix d’autres garanties. En bref, les contrats « sur-mesure » négociés avec les compagnies d’assurance offrent une relation gagnant-gagnant. D’autre part, certaines compagnies d’assurance auto jeune conducteur offrent des contrats spécifiques, comprenant des cours de recyclage, un soutien théorique et pratique et des options de remboursement des taxis.

Les autres astuces

Afin de limiter le coût de l’assurance auto jeune conducteur, dans une petite réclamation responsable, il est préférable de faire un règlement amiable avec le propriétaire de l’automobile endommagée, ou s’il n’y a pas de tiers, de s’occuper personnellement de la réparation de la voiture. La responsabilité de l’assureur pour ces petites créances entraînera des amendes applicables et la réduction des primes d’assurance supplémentaires soulèvera des questions. Une autre façon d’économiser de l’argent est de déclarer à la compagnie d’assurance tous les facteurs pouvant profiter aux jeunes conducteurs, tels que les alarmes et les systèmes antivols. En fournissant une preuve de facture pour ce type de protection, les compagnies d’assurance peuvent réduire les prix pour vous. Les jeunes conducteurs demandent généralement à l’assureur de leurs parents d’assurer leur automobile, car plusieurs membres de la famille d’une même compagnie d’assurance peuvent bénéficier de tarifs spéciaux. Les relations préexistantes facilitent ces procédures, mais ces relations ne peuvent garantir que la meilleure offre soit signée au meilleur prix. L’estimation préliminaire de la compagnie d’assurance mère peut être utilisée comme référence. Afin de vous assurer le meilleur rapport service, prix, garantie, l’utilisation d’un comparateur d’assurance automobile en ligne vous permet de voir une grande partie du marché. En définissant les garanties requises et en renseignant le profil du jeune conducteur, vous aurez un devis correspondant à vos besoins.

Trouver une assurance adaptée à sa situation
Comment faire un devis pour souscrire une assurance auto en ligne ?