J’ai eu un accident sans casque de moto : mon assurance va-t-elle me couvrir ?

Une assurance, contrat encore appelé « une police », est conclu entre l’assuré et l’assureur. L’assuré est un individu qui est aidé par la police d’assurance et l’assureur est une compagnie d’assurance qui procure la police d’assurance. Pour avoir une police d’assurance, il faut payer les frais ou une prime. En retour, la compagnie d’assurance consent à vous payer une somme d’argent ou une indemnité, si l’incident se produit pendant la durée du contrat.

L’importance d’une assurance moto ?

Comme tous les modes de transports, la moto doit avoir une assurance pour garantir les risques causés par différents sinistres. Actuellement, le nombre d’accidents de voiture et de moto sont élevés. Pour cette raison, l’assurance moto est indispensable pour les motos qui circulent en zone rurale ou urbaine. La non-souscription entraîne la mise en fourrière de la moto ou une amende. La souscription présente de nombreux avantages. En cas d’accident, l’assureur prendra en charge les soins d’individu blessés dans l’accident et les frais occasionnés. Le remboursement doit se faire de la même façon que le remboursement pour toute assurance voiture à moteur.

Est-ce que le casque est obligatoire pour la moto ?

En France, depuis le 28 juin 1973, le port d’un casque d’une moto est indispensable et obligatoire. Il est interdit de ne pas porter le casque, de même lorsque le casque n’est pas attaché et aussi n’est pas aux normes depuis le mois de janvier 2006. En cas de non-respect, le motard doit payer une amende de 135 euros, avec un retrait de trois points du permis de conduire. Ces sanctions sont appliquées lorsque le casque est mal attaché, n’est pas homologué ou posé simplement sur la tête. La prise en charge de l’assurance est refusée si l’assuré fait un accident sans casque de moto.

Est-ce que l’assurance peut couvrir un assuré accidenté sans casque de moto ?

Quelle est la solution pour être indemnisé des dégâts ? Euro-Assurance conseille que le casque doit être enregistré et homologué à la préfecture, de la même manière qu’un deux-roues. Si la demande de remboursement résulte d’une chute, il faut adresser une déclaration de sinistre à l’assurance dans les 5 jours après l’accident. Même si l’assuré a déjà fait une souscription à une assurance casque moto, la garantie ne jouera pas. En conséquence, les assureurs peuvent refuser méthodiquement la prise en charge lorsque le casque n’est pas porté au moment de l’accident, ou n’est pas homologué.

Pièces détachées de moto : privilégiez le web pour payer moins cher !
Trouver une moto pas chère sur internet : mode d’emploi