Conseils pour choisir un casque moto homologué

Casque moto

Le port du casque est important pour les conducteurs et les passagers des mobiliers à deux roues motorisées. Les accidents ne s’avèrent pas rares. L’absence de casque reste un facteur de gravité. Elle cause aux victimes des chocs à la tête, pouvant provoquer des traumatismes crâniens. Elle peut même être la cause de décès. Il importe de bien choisir le casque. Des différents modèles existent selon la taille, le poids, le système d’attache et les normes certifiées. Ces critères nécessitent d’être pris en considération pour rouler en toute sécurité.

Choisir parmi les diverses catégories du casque adapté

Il existe différents types de casques dont le casquejet, intégral, modulable et tout terrain.

Le casque jet s’avère destiné principalement aux scootéristes et aux urbains. Il est plus pratique avec de la légèreté. Il reste très adapté pour l’été. Il convient parfaitement pour les trajets courts. Il garantit une ventilation naturelle. En matière de protection, le casque scooter ne recouvre pas complètement le visage.

Pour le casque intégral, il couvre totalement le visage. Ce modèle reste le plus commun.  Il demeure pratique aussi bien sur piste que sur route. Les ventilations se trouvent à l’arrière, au niveau du front et du menton.

Concernant, le casque modulable, il fait partie du modèle fermé. Étant modulable, il peut passer en position jet. Pour certains modèles, quelques clics suffisent pour relever la mentonnière. Les températures s’avèrent agréables. Le casque modulable est en effet polyvalent, pouvant être utilisé en toutes saisons et selon les besoins.

A propos du casque tout-terrain, il est adéquat pour les passionnés de boue. Très aéré, il protège de tous projectiles pouvant gêner la course. Consultez le bon spécialiste pour choisir un casque de moto homologué de haute qualité.

Vérifier les normes du casque homologué

Le conducteur ainsi que le passager nécessitent de rouler avec un casque moto homologué. Pour choisir un casque homologué, il est essentiel de vérifier les normes de qualité. Au niveau de l’étiquette, le type d’homologation peut être identifié. Il est souvent cousu visiblement sur la jugulaire. Il montre que le casque satisfait des normes de sécurité. Les normes concernent notamment le niveau de protection. Elles diffèrent selon les catégories de casques. Les normes se réfèrent aux règles françaises ou aux règles européennes. La lettre E doit figurer pour la norme Européenne. L’homologation est indiquée par un chiffre correspondant au pays de sa provenance. Un symbole annonce le niveau d’homologation. Une série de chiffres signale sur le numéro d’homologation.

Sélectionner le poids et la taille du casque appropriés

Le poids d’un casque de moto constitue un critère incontournable à repérer. Il oscille entre 1,1 kg et 1,8 kg. Le casque jet est très connu par sa légèreté. Le modèle modulable et intégral varie entre 1,6 et 1,8 kg. En effet, pour choisir le casque adéquat, il est essentiel de réfléchir avant tout sur l’usage du mobilier à deux-roues. Pour les personnes utilisant de la moto pendant une longue durée, le poids du casque doit être pris en considération. Avec un modèle lourd, les muscles du cou se fatigueront plus vite. Il importe de s’orienter vers des matériaux non seulement performants mais aussi légers tout en garantissant une meilleure protection. Les casques munis d’accessoires tels qu’un dispositif d’attache sophistiqué ou un écran solaire fumé interne, s’avèrent plus lourds.

Par ailleurs, la taille du casque compte également. Un bon casque dispose une bonne taille. Un casque petit peut gêner sur les grandes distances en pressant les tempes. Le modèle trop grand n’assure pas une protection optimale. De plus, il peut gêner la visibilité. Des diverses tailles de casques existent selon l’utilisateur. Pour sélectionner la bonne taille, il est essentiel de mesurer le tour de tête. Mettre un mètre ruban au-dessus des sourcils et mesurer la circonférence de la tête.

Prendre en considération le dispositif de serrage du casque adéquat

Des différents types d’attaches permettent de serrer les casques de moto. Il existe des dispositifs à la boucle micrométrique, automatique et Double-D.

Concernant la boucle micrométrique, elle dispose d’une mâchoire à ressort et d’une crémaillère. Elle s’avère pratique. Elle s’ajuste au mieux à l’attache. De plus, elle est facile à se détacher avec la main.

Pour la boucle automatique, ce système de serrage s’avère le plus simple en termes d’utilisation. Néanmoins, il peut se desserrer avec le temps. Il peut être remplacé par des autres types de boucles.

A propos de la boucle Double-D, elle est fréquemment utilisée par les motards sportifs. La boucle Double-D demeure obligatoire pour certains circuits. Très résistant à l’arrachement, il s’agit du dispositif de sécurité le plus efficace.

Le casque constitue un matériel de sécurité essentiel pour le conducteur et le passager d’une moto. Les différents modèles correspondent à des pratiques spécifiques. Des variétés s’avèrent adaptées pour tout-terrain. Le casque homologué suit les normes de qualité certifiées françaises ou européennes. Étant indispensable et obligatoire, le modèle de casque nécessite d’être approprié aux besoins. Choisir le casque adéquat à la taille de la tête. Il est important de prendre en compte son poids et son système de serrage pour un casque commode assurant une protection optimale au niveau du trajet.

Commander des accessoires et des équipements pour sa moto en ligne
Conseils pour choisir un système GPS pour sa moto