Comment immatriculer facilement véhicule étranger en France ?

immatriculer facilement véhicule

Vous le savez sans doute, les véhicules coûtent souvent moins à l’étranger qu’en France. Y aller pour faire une bonne affaire financière est donc souvent une bonne idée. Mais une fois de retour sur le territoire national, il est impératif d’immatriculer sa voiture étrangère en France. Si cela peut sembler être un casse-tête, rassurez-vous : on vous explique tout dans cet article !

Changer la carte grise d’un véhicule étranger : les choix qui s’offrent à vous

Si vous êtes résident dans l’hexagone, il vous faudra préalablement immatriculer votre nouveau véhicule en France.

Pour cela, vous avez deux possibilités :
– soit vous faites les démarches pour obtenir le certificat d’immatriculation de votre véhicule étranger (plus communément appelée carte grise) vous-même auprès de la préfecture,
– soit vous passez par un intermédiaire qui se chargera de changer la carte grise du véhicule étranger à votre place !

Cette deuxième solution est souvent la plus avantageuse pour vous. Elle offre un gain de temps et évite les prises de têtes administratives. Surtout, vous évitez de faire des erreurs qui ralentissent le processus d’immatriculation de votre véhicule étranger. Il existe en effet de nombreuses exceptions. Par exemple, pour ceux souhaitant obtenir une carte grise à Paris, les délais et contacts varient en fonction de chaque arrondissement. Vous pouvez cependant demander une carte grise provisoire (CPI WW) qui est valable immédiatement à réception du dossier en allant sur ce site.

Les documents nécessaires pour changer la carte grise d’un véhicule étranger

Depuis la mise en place du Plan Préfectures Nouvelle Génération (PPNG) il n’est possible de faire ces démarches que via internet. Vous avez un délai d’un mois entre l’arrivée en France du véhicule et le début de vos démarches.

Dans tous les cas il faudra vous munir :
– d’un quitus fiscal ou d’un certificat de dédouanement 846 A
– d’une attestation de contrôle technique
– et si votre voiture provient d’un pays hors UE, il vous faudra également un certificat de conformité CE
– d’un justificatif de domicile
– de l’ancienne carte grise du véhicule ainsi qu’un certificat de cession (cerfa numéro 15776) ou d’un justificatif de vente traduit en français
– ainsi que du cerfa numéro 13750 de demande d’immatriculation de votre véhicule étranger dûment complété

Comme vous pouvez le constater, immatriculer un véhicule en France n’est pas une mince affaire. N’oubliez surtout pas de demander tous ces documents au concessionnaire ou à votre vendeur lors de l’achat de votre véhicule à l’étranger !

Quels sont les délais pour changer la carte grise d’un véhicule étranger ?

Les délais d’immatriculation de votre véhicule étranger varient grandement en fonction de chaque préfecture et de la date de votre demande.

Pour une carte grise définitive, vous devez compter de une à six semaines en fonction de votre région. Le délai moyen constaté étant généralement de trois à quatre semaines. La carte grise temporaire est, elle, valable immédiatement dès réception du dossier complet, mais cela vous demandera un surcoût supplémentaire.

Vous l’aurez compris, passer par un professionnel pour l’immatriculation de votre véhicule étranger vous permet d’éviter tout à la fois le casse-tête des procédures administratives, les erreurs qui ralentissent votre demande et de bénéficier d’un certificat provisoire pour profiter de votre véhicule immédiatement.

Contacter la fourrière à Montreuil pour vérifier si son véhicule a été enlevé
Top 10 des meilleures voitures électriques